jared-rice-388260

Tous les pratiquants vous le diront, c’est indéniable, une journée avec, ou sans pratique matinale de Yoga, c’est pas la même journée !

Les textes anciens qui traitent du sujet recommandent de faire sa pratique avant le lever du soleil, l’Ayurveda, médecine traditionnelle indienne, conseille de se lever entre 6h et 8h du matin, car c’est à ce moment de la journée que le corps, le mental et l’énergie sont dans les meilleures dispositions pour trouver l’état de Yoga.

Qu’avons nous à gagner à se lever à 6h pour faire son Yoga  ? Presque rien ! Mais nous avons beaucoup à perdre :

  • la léthargie (induite par un lever tardif)
  • la fatigue
  • le stress, l’irritabilité, la nervosité
  • l’impatience
  • la raideur du corps
  • la douleur
  • les fringales
  • la procrastination
  • le manque d’enthousiasme et de motivation
  • la frustration de ne pas avoir de temps pour soi
  • ….

C’est vrai que ce n’est pas toujours facile de se lever tôt pour pratiquer, mais lorsque l’on ressent tous les bienfaits que cela apporte, on prend rapidement conscience qu’effectivement la journée sera meilleure, pour soi et pour son entourage, si on s’impose cette discipline, qui devient en peu de temps un réel plaisir.

Voir « mes conseils » plus bas (dont un spécial « mamans de jeunes enfants »).

Les bienfaits :

  • Dynamisme et énergie : la pratique du Yoga permet de faire circuler l’énergie dans le corps, grâce aux postures mais également en amenant plus de conscience dans les différentes parties du corps, et la discipline du souffle, le pranayama, apporte davantage de Prana (énergie vitale) dans les canaux énergétiques qui le redistribuent dans tout le corps.
  • Sérénité : tôt le matin tout est calme, l’atmosphère paisible invite à l’intériorisation, pratiquer des respirations lentes et profondes, en conscience, induit un apaisement du mental, la pratique du Yoga invite à porter son attention sur ses sensations corporelles et à être à l’écoute de ses sens, ce qui permet de venir dans l’instant présent, ce moment où bien souvent tout va pour le mieux !
  • Patience : le corps demande du temps pour se détendre, relâcher les tensions et s’assouplir progressivement, en voulant aller trop vite le corps se contracte pour se protéger et l’effet inverse de celui souhaité se produit, le Yoga apprend que la patience permet de réaliser ses objectifs, comme la progression dans sa pratique par exemple.
  • Souplesse et force : les pratiques préparatoires aux postures, et les postures en elles-mêmes, permettent d’étirer les muscles, de mobiliser les articulations, et donc d’assouplir le corps progressivement, certaines postures permettent le renforcement musculaire, on peut ainsi se sentir « à l’aise », bien dans son corps !
  • Antalgique : de nombreuses pratiques permettent de soulager les maux causés notamment par de mauvaises postures (debout, assise, pour se baisser ou se relever, etc…); Maux de dos, sciatique, arthrose, jambes lourdes, entre autres, peuvent êtres soulagés par la pratique du Yoga. L’entraînement à la pleine conscience par la pratique du Yoga et de la Méditation est également très efficace pour diminuer les douleurs.
  • Satiété : le pranayama, qui consiste à contrôler le souffle par diverses pratiques, permet d’absorber davantage de Prana, énergie vitale, les postures facilitent la circulation énergétique, tout cela est nourrissant et il est rare d’avoir très faim après la pratique ! De plus l’écoute du corps développée par la pratique nous dirige vers le choix d’aliments sains, exempt de produits raffinés industriels, en supprimant le sucre blanc, la confiture, et les gâteaux du petit déjeuner on évite les pics/chutes glycémiques responsables des petits creux de milieu de matinée.
  • Motivation et réalisation : le regain d’énergie, le bien-être du corps, et le mental apaisé, permettent de se motiver pour effectuer les choses à faire de la journée. Comme l’on peut poser une intention pour sa pratique, on peut commencer chaque jour en déterminant un objectif principal à atteindre et en posant des intentions claires et précises pour y arriver plus facilement (les premières des résolutions à prendre sont d’être bienveillant(e) et de faire de son mieux). Voir le petit exercice « de la graine » plus bas.
  • Satisfaction : prendre un temps pour soi évite la frustration de ne avoir pris ce temps nécessaire dans une journée surchargée, avoir pris ce temps le matin laissera le goût de la pause tout au long de la journée, et laissera place à la satisfaction d’avoir, aussi, pris soin de soi

Des effets à court terme, pour la journée à venir, et c’est déjà pas mal, mais aussi des effets à long terme qui perdurent avec une pratique régulière : le corps est de plus en plus tonique et souple, le mental est discipliné et apaisé (modification du cerveau), etc… Cela devient comme un cadeau que l’on se fait chaque jour, un présent qui rayonne tout autour de soi et dont l’entourage pourra également bénéficier, car c’est agréable d’être en présence d’une personne pleine d’énergie, joyeuse, positive, bienveillante, bien dans sa peau et dans sa tête !

Mes conseils :

  • Se coucher tôt, idéalement avant 23h.
  • Commencer par se lever 15 minutes plus tôt que d’habitude et augmenter progressivement
  • Mettre une sonnerie de réveil douce
  • Ne pas allumer les lumières électriques, mettre une bougie à environ 60 cm à l’avant du tapis (que l’on pourra fixer pendant la pratique pour stabiliser le mental et avoir une incidence sur le corps énergétique)
  • Dès le lever réaliser le rituel d’hygiène : gratter la langue, rincer la bouche et boire un verre d’eau chaude, laver le nez, évacuer urines et selles, se doucher, avant de commencer la pratique qui se fera à jeun.
  • Mamans de jeunes enfants : afin d’éviter de réveiller votre petit(e) prêt(e) à bondir du lit dès le moindre grincement de porte, dans votre chambre préparez la veille au soir votre tapis et accessoires de Yoga, une bouteille d’eau et une bassine avec un gant de toilette et votre gratte-langue, du sérum physiologique pour laver le nez, une bougie avec de quoi l’allumer, et votre tenue de Yoga. Vous pourrez ainsi faire une petite toilette (la douche attendra) avant votre pratique et vous installer dans les postures de votre choix, pour votre moment calme avant la tempête !
  • Commencer par des séances courtes (15 minutes par exemple), qui pourront progressivement être allongées selon l’envie et le planning.
  • Avoir un sentiment de gratitude pour tous ce qui est dans notre vie
  • Pratiquer tôt 5 jours par semaine, un peu moins tôt le 6ème jour, et pas du tout le 7ème jour. Faire des pratiques longues quand l’emploi du temps le permet.

Exercice « de la graine » :

Pensez à votre fruit préféré, disons qu’il ne faille qu’une seule journée entre la plantation de la graine et la récolte à maturité de votre fruit, vous pouvez d’ores et déjà ressentir le plaisir de le savourer le soir venu.

Votre résolution, votre intention, de réaliser votre objectif est comme la graine de votre fruit préféré, en la déterminant le matin et en ressentant aussitôt le plaisir de la concrétisation de votre but vous lui donnez de la force.

Comme pour arroser votre graine, pensez à votre objectif plusieurs fois dans la journée en gardant les sensations positives de sa réalisation et en mettant en oeuvre des actions pour l’atteindre.

Ainsi, à la fin de la journée, vous pourrez récolter votre « fruit » et savourer le fait d’avoir atteint votre objectif ! (Et si ce n’est pas le cas, le lendemain ajoutez plus d’eau (pensées positives), de soleil (actions) et d’engrais (persévérance).

N’en doutez pas, une journée qui commence en Yoga sera forcément une meilleure journée !

Véronique Guédon

Photo by Jared Rice

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :