Virasana la posture du héros

Virasana la posture du héros est une posture assise où l’on dépose les fesses entre les talons, pieds écartés.

Cette position demande une bonne souplesse des hanches, ou une adaptation si ce n’est pas le cas, on mettra alors un support (brique de yoga ou coussin d’au moins 15 à 20 cm de hauteur) sous les fesses.

C’est une posture qui peut être gardée longtemps, pour méditer ou pratiquer des pranayama, à condition d’être bien installé et de garder le bassin antéversé, afin de conserver le creux lombaire physiologique (qui se perd si les hanches ne sont pas assez souples et que l’on persiste à ne pas vouloir mettre de support sous les fesses).

Le « héros », ici, est celui qui a su vaincre sa propre nature, et qui maîtrise son « corps » énergétique.

virasana la posture du hérosASPECTS OSTEO-ARTICULAIRES ET MUSCULAIRE

Flexion des hanches et genoux
Rotation interne des fémurs et des tibias
Extension des orteils et des chevilles
Etirement des quadriceps

PRECAUTIONS ET ADAPTATIONS

Vigilance en cas de douleurs aux genoux, ne surtout pas
mettre les pieds en flexion, placer une brique sous les fesses,
et progressivement réduire la hauteur jusqu’à pouvoir poser
les fesses au sol entre les genoux.
Presser les mollets et les pousser vers l’extérieur avant de
descendre les fesses pour amener la rotation interne.
Assouplir les hanches en rotation interne, assouplir les
quadriceps.

ASPECTS ENERGETIQUES

Cette posture stimule principalement le 1er Chakra,
Muladhara.
C’est une posture qui développe les énergies héroïques
(principalement dans une de ses variantes avec une jambe
pliée devant, pied posé sur le haut de la cuisse de l’autre
jambe), ce sont des énergies pures, non conditionnées par
l’intellect, le mental, ou l’affectif, comme la peur ou la
crainte.
Elle développe la puissance de vie.

virasana la posture du héros

 

Comment prendre et préparer la post

 

ure ?

Pour prendre la posture on se place à genoux, ceux-ci reste collés, puis on écarte les talons en laissant glisser les pieds vers l’extérieur.

L’écart entre les pieds est aussi large que les fesses.

Ensuite on vient attraper les mollets pour les pousser vers l’extérieur avant de descendre les fesses vers le sol, on aura au préalable préparé une brique ou un coussin si nécessaire, entre les pieds, pour s’assoir dessus.

Encore une fois, je reviens sur l’importance d’étirer les quadriceps, ici aussi.

Egalement travailler à assouplir les chevilles et les orteils.

Enfin améliorer la rotation interne des hanches, ce qui est peu pratiqué en yoga car elle concerne peu de postures, pour cela une pratique d’assouplissement guidée et contrôlée est nécessaire : rdv en cours d’entretien corporel et préparation au Yoga pour bien préparer Virasana la posture du héros.

Véronique Guédon – Fondatrice du Centre Yoga et Sens – Enseignante de Yoga et de Méditation, praticienne psycho-corporelle.