pexels-photo-45059

 

Aujourd’hui je n’ai pas fait de Yoga, et je me sens aussi bien que si j’en avais fait…

Aujourd’hui c’est samedi, synonyme de jour de ménage chez moi ! Comme pour faire ma séance de Yoga j’aime m’y mettre dès le réveil, et quand je fais le grand ménage (je ne parle pas du petit coup d’aspi vite fait), je ne fais pas de Yoga.

Pourquoi ?

Parce que j’ai déjà retrouvé l’état de Yoga pendant mon grand ménage…

Ne vous est-il pas déjà arrivé de ressentir une sensation de bien-être, de pureté, un mental plus « léger », et d’éprouver un regain d’énergie après quelques heures de ménage ?

Des effets similaires à ceux obtenus après une pratique de Yoga.

Faire le ménage est aussi important que faire du Yoga, mettre de l’ordre, nettoyer et purifier son lieu de vie c’est faire le « ménage » extérieur, en Yoga on s’occupe de l’intérieur (mais pas que !).

Ce qui se fait à l’intérieur en Yoga peut se faire à l’extérieur, aussi bien dans son lieu de vie que dans son mode de vie (alimentation, activités, fréquentations, etc…).

En Yoga on peut chercher à éliminer les pensées et énergies négatives, à purifier l’intérieur de son corps avec des techniques spécifiques, à avoir une alimentation saine dite « sattvique », et à augmenter sont taux vibratoire afin de mieux se protéger, il est également essentiel de respecter les niyama qui sont des règles de comportement personnel, dont la pureté du corps et de l’esprit font partis, tout comme la pureté des paroles et des actes dans les yama (disciplines morales), yama et niyama sont les 2 premiers piliers du Yoga.

Faire le ménage « extérieur » ce n’est pas seulement nettoyer sa maison, c’est aussi bien-sûr avoir une bonne hygiène corporelle, et c’est choisir des activités positives et bienfaisantes et éliminer celles qui nuisent au bien-être, sortir avec des amis qui font du bien, et parfois il est nécessaire de « faire le ménage » dans ces fréquentations, quand elles comportent des personnes plutôt négatives qui ne correspondent pas ou plus à notre fréquence énergétique, ceux avec qui nous ne sommes plus « sur la même longueur d’ondes »…

Faire le grand ménage de la maison amène à positionner le corps de façon inhabituelle, un peu comme en Yoga, il n’est pas rare d’enchaîner les flexions, extensions et torsions, parfois même des inversions !! Que ce soit pour ramasser les jouets des enfants, les vêtements qui traînent, ce qui c’est caché sous le canapé, ou encore faire la poussière dans des coins quasi inaccessibles, ou passer l’aspirateur sous les lits et la serpillière dans tous les recoins, le corps est fortement sollicité !

Comme en Yoga cette variété de postures prises en faisant le ménage permet la libération et la circulation de l’énergie, de plus, faire le ménage en pleine conscience en étant vraiment présent à ce que l’on fait, en se concentrant sur la « tâche » (dans les tous les sens du terme), permet d’apaiser le mental en limitant les pensées négatives parasites, c’est une forme d’union corps-mental qui se crée.

En géobiologie on apprend à éviter de placer son lit ou son bureau au-dessus d’un noeud géopathogène ou encore à purifier énergétiquement les lieux, le feng shui donne également des informations précises quant à la disposition du mobilier pour favoriser une bonne circulation de l’énergie, les couleurs aussi ont leur importance.

Un lieu rangé, propre, purifié, aéré, qui sent bon et où règne une bonne circulation d’énergies positives est une réelle source de bien-être et de satisfaction, et il est important de se sentir bien chez le soi (extérieur) et chez le Soi (intérieur) !

Et pour la pratique du Yoga, un corps propre et lieu propre favorise la sensation de bien-être, petit clin d’oeil à mes élèves qui me voient parfois ramasser des petites poussières avant le cours 😁

Véronique

%d blogueurs aiment cette page :