Souma Tawy Yoga des Pharaons

Souma Tawy_Jacques_Champs Mars 1

L’Égypte est à la source de nombreux aspects de la civilisation occidentale : la médecine, la kinésithérapie, les mathématiques, l’architecture, la philosophie se sont largement inspirées de l’héritage égyptien transmis par la Grèce et la civilisation arabo musulmane. L’Égypte est aussi aux origines de la symbolique chrétienne et de l’alchimie. Le mot « alchimie » dérive d’ailleurs du mot égyptien Kemet, (La Terre Noire ou Pays Noir) terme qui désignait l’Égypte.

Les attitudes verticales du yoga pharaonique, d’où aussi son appellation de yoga de la verticalité  sont faciles d’accès. Les enchaînements dynamiques proposés par Yogi Khane et les personnes issues de son enseignement, d’après les peintures et bas-reliefs des temples égyptiens, sont particulièrement adaptés à la femme et à l’homme d’aujourd’hui. Ils ne nécessitent aucune souplesse particulière et peuvent être utilisées avantageusement dans la préparation à certaines postures de hatha-yoga.

Le yoga de l’ancienne Egypte pharaonique peut être pratiqué à tout âge :

Les enfants apprécient particulièrement son côté dynamique. Le yoga égyptien les aide à prendre conscience de leur corps et à mieux coordonner leurs mouvements. Il leur apprend à canaliser leur énergie.

Les adolescents constatent que cette discipline améliore leur pouvoir de concentration et les aide dans leur travail scolaire : après une séance de yoga égyptien, ils affirment qu’ils travaillent plus rapidement et plus efficacement. Ils parviennent plus aisément à fixer leur attention, et à mémoriser leurs leçons.

Chez les personnes âgées, la pratique du yoga pharaonique permet,

· un regain de vitalité

· une rééducation posturale

· une amélioration et même une récupération de la locomotion

· une amélioration des fonctions cérébrales : concentration, mémorisation, vigilance. Les femmes sont particulièrement sensibles à la dimension esthétique du yoga égyptien. Les hommes apprécient son côté dynamique, sa précision, sa rigueur.

De nombreux kinésithérapeutes intègrent la pratique du yoga pharaonique dans les séances de rééducation qu’ils proposent à leurs malades, car cette discipline permet de rééduquer l’appareil locomoteur.

Le yoga égyptien peut se pratiquer dans les attitudes de la vie courante :

· en position debout

· en position à genou

· en position assise sur une chaise, un banc ou un tabouret aussi bien que sur un tapis · en position couchée.

(B. Khane)